skib FB Instagram
Français
Menu
Localités de stations de ski
Nos services
Blog
Skib utilise les cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Pour plus de renseignements, consulter la note d'information sur les cookies.
Skier sur la poudreuse

Conseils pour skieurs experts

Sur les skis comme dans la vie, on n’en a jamais fini d’apprendre. Voilà pourquoi, même pour un skieur désormais averti, il y a toujours des moyens d’améliorer son style et sa technique.
Voici donc quelques conseils pour perfectionner votre façon de skier, et pour affronter au mieux chaque descente, et en particulier celles sur les pistes rouges ou noires, c’est-à-dire les plus rapides et les plus difficiles.

-Toujours tirer parti de ses skis. Plus la pente est importante, et plus il est essentiel pour le skieur expert de garder le contrôle sur ses propres skis. Pour réussir à les orienter même pendant les trajectoires les plus complexes, il faut peser en permanence sur ses skis ou sa planche, en étant penché : en fait, il faut plier les genoux vers l’intérieur. Ainsi, les skis (ou la planche) créent une force centripète qui permet de prendre le virage de façon naturelle.

-Contrôler la position du centre de gravité. L’une des erreurs les plus fréquemment rencontrée, même chez les skieurs experts, consiste à déplacer son centre de gravité en cas de terrain escarpé ou un peu irrégulier. En effet, pour skier de manière optimale, la technique ou l’adresse la plus remarquable ne suffiront pas ; il sera également nécessaire d’avoir le corps toujours dans l’axe, en baissant le centre de gravité toujours entre les deux skis, et non sur les côtés ou vers l’intérieur.

-Alterner les pistes longues et courtes. Le skieur expert a souvent tendance à préférer les longues pistes, avec leurs virages prolongés et leurs lignes droites uniformes, où l’on peut avoir un contrôle total. S’améliorer signifie cependant qu’il faut aussi savoir alterner ce type de contexte avec les courtes distances, qui sont tout particulièrement idéales quand on souhaite gérer les pistes bondées et les terrains escarpés, et pour apprendre à adapter sa vitesse et ce, quelle que soit la déclivité. Pour ceci, il convient d’avoir le sens du rythme, une bonne coordination, et d’alterner rapidement les phases de concentration – fin de virage et les phases de relaxation – prise de virage, sans oublier de s’appuyer sur ses bâtons.

-Essayer de skier en switch. Les skieurs experts ont désormais une bonne maîtrise de leurs skis ; celle-ci peut toutefois être consolidée par la pratique du switch, ou ski à l’envers.
En partant d’une position immobile, il faudra positionner le ski le plus bas en arrière par rapport au ski le plus haut, de manière à effectuer de manière naturelle une rotation de la partie haute du corps, et à avoir une vision plus large – condition sine qua non pour une première descente en switch. Pour tourner, il suffira ensuite de mettre les skis en chasse-neige afin d’avoir une plus grande stabilité et davantage d’équilibre, l’objectif étant de parvenir petit à petit à les ramener à une position plus parallèle.

-Se lancer dans un saut avec la technique adéquate. Un skieur expert sait que pour chaque saut, il faut être à la fois audacieux et raisonnable. Voilà pourquoi, avant tout, il convient de s’assurer d’avoir le bon équipement : des chaussures et skis préparés au préalable, et, bien entendu, un casque. Avec des bosses et reliefs plus élevés, le saut est droit, et le buste reste solide tandis que les jambes donnent une nette impulsion vers le haut.
Les imperfections du terrain et les petits obstacles, de leur côté, sont plus propices à une technique en souplesse : tout d’abord, il faut déplacer le poids vers l’arrière des skis, puis emmener les jambes le plus possible vers la poitrine, et enfin ramener le poids du corps vers l’avant des skis.

En suivant ces simples conseils, et avec un peu de pratique, il sera possible d’obtenir, très rapidement, de sensibles améliorations tant sur le plan de la technique que sur celui du style, en développant même une certaine élégance dans l’allure, objectif ultime d’un skieur désormais expert.

Envoyer un commentaire