skib FB Instagram
Français
Menu
Localités de stations de ski
Nos services
Blog
Skib utilise les cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Pour plus de renseignements, consulter la note d'information sur les cookies.
Wengen, Alpes suisses

Wengen et le tracé légendaire du Lauberhorn

Aucun commentaire
Matteo Corradi
Mar 14, 2017
Wengen est l’une station de sports d’hiver parmi les plus appréciées de la Suisse : une commune qui se dresse à 1 274 mètres d’altitude et qui compte, pendant la majeure partie de l’année, près de 1 300 habitants mais qui, lors de la saison hivernale, attire des touristes des quatre coins de l’Europe.

Les raisons de ce succès sont nombreuses, elles vont de l’arrêt total de la circulation automobile dans la ville aux splendides panoramas, mais la principale est sans aucun doute la présence de la piste Lauberhorn qui donne son nom à un tournoi organisé sur place depuis 1930 et qui chaque année accueille l’une des compétions parmi les plus excitantes de la Coupe du Monde de ski alpin.

Le tracé du Lauberhorn est en effet un parcours unique qui fascine depuis toujours les amoureux de la montagne, il s’agit du tracé le plus long et difficile du Cirque blanc. C’est ici que se déroule une descente libre emplie d'adrénaline : 4 480 mètres extrêmement difficiles, avec 1 028 mètres de dénivellation dont le record est de deux minutes et demie.

En outre, sur la même piste, les compétitions de slalom spécial et de combiné sont disputées, événements qui attirent également l’attention sur Wengen et qui font régulièrement de cette station une destination très convoitée où passer un week-end ou une semaine à la neige.

En outre, à partir de cette année, le tracé du Lauberhorn est à la portée de tous : jusqu’à fin mars, il sera possible de se mettre dans la peau d’un champion de Coupe du Monde et de parcourir la descente toute entière accompagné d’un guide expérimenté. Le coût de l’expérience est de 25 CHF et comprend le coaching, les récits de certaines anecdotes historiques ainsi qu’un soutien afin d’affronter les points les plus difficiles de la piste. Un véritable exploit qui exige une bonne dose de sang froid, selon Fritz Brawand, le technicien de maintenance de Lauberhorn depuis 30 ans, mais qui récompense les participants courageux avec beaucoup d’adrénaline, le chronométrage du temps de descente et avec une inestimable photo souvenir.

Envoyer un commentaire