skib FB Instagram
Français
Menu
Localités de stations de ski
Nos services
Blog
Skib utilise les cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Pour plus de renseignements, consulter la note d'information sur les cookies.
Skieur qui utilise le snowscoot

Snowscoot: où est comment le pratiquer

Bien qu’il s’agisse d’une activité née en 1999 et qu’elle ait donc aujourd’hui 27 ans, le Snowscoot est encore relativement peu connu dans la plupart des pays de l’Europe.

Il doit son origine à Franck Petoud, un passionné de BMX et de snowboard qui, pour passer le temps lors d’une tempête de neige en Suisse, décida de couper ses planches de snowboard et de les fixer au cadre d’un funscoot.

Il s’agit donc de quoi précisément ? Le Snowscoot est la descente sur les pistes de ski habituelles ou hors-piste avec un équipement unique composé de 2 pièces, d’un snowboard et d’un guidon, similaire à celui d’une bicyclette, en acier ou en aluminium.

En outre, pour pratiquer ce sport, il n’est pas nécessaire d’avoir des chaussures spéciales, puisque l’on est pas attaché directement aux tables sur lesquelles on met les pieds : en effet, la seule connexion se fait par un simple lien de sécurité.

Il existe deux variantes de cet engin : une rigide, qui permet d’atteindre une vitesse allant jusqu’à 100km / h mais qui est, d’un autre côté, plus difficile à gérer, et amortie, une version beaucoup plus facile et versatile, avec laquelle on peut atteindre un bon niveau même en une seule journée.

Il s’agit d’une discipline vraiment excitante dont la pratique est considérée uniquement en tant que hobby mais qui compte aussi aujourd’hui, quelques compétitions de freestyle internationales importantes, descente libre, slalom, border cross, down hill et freeride.

Le prix de l’équipement n’est pas vraiment bon marché : un Snowscoot coûte en moyenne entre 550 et 2500 euros, un chiffre auquel il faut ajouter une dépense pour de bonnes protections.

Mais où commencer à le pratiquer ? Les stations de la Suisse, dans ce domaine, sont les plus avancées.

Signalons notamment Livigno, où une leçon d’une demi-journée avec l’équipement a un coût d'environ 150 euros.

Val Thorens, dans le département de la Savoie, a aussi une bonne diffusion de ce sport, ainsi que Val d’Aoste en Italie.

Il ne reste donc plus qu’à trouver l’endroit le plus adapté à vos besoins et expérimenter cette “nouvelle” et incroyable discipline !


Envoyer un commentaire